Magiques Imaginales

30/05/2011 at 12:11 (Imaginales)

Quelle est la formule magique qui rend les Imaginales aussi uniques ?

Est-ce le lieu où elles se déroulent ? En bord de Moselle, dans un parc… On entre à peine dans l’espace vert que l’on aperçoit, au détour d’un chemin, la bulle du livre, cette grande tente blanche, ou le Magic Mirror 1, toujours aussi enchanteur. Les Imaginales commencent déjà là, sous ces grands arbres, près de l’eau scintillante sous le soleil. Et l’on accélère le pas pour rejoindre au plus vite cette faille dans l’espace-temps qui nous mène dans un univers parallèle…

Est-ce que le plaisir que les auteurs ont à revenir chaque année ? À se retrouver derrière ces tables immenses où les livres, fragments de rêve, s’empilent, en attendant de repartir avec les lecteurs impatients de les découvrir ?

Est-ce la proximité unique que nous avons avec les passionnés, lecteurs, fans, découvreurs de tous horizons qui se retrouvent ici, le temps de quelques heures, pour partager un moment privilégié ?

Sont-ce les nombreux cafés littéraires qui abordent tant de sujets, où les auteurs ont la chance de s’exprimer ?

Est-ce l’ambiance d’Epinal, que nous avons la chance de découvrir grâce aux différents lieux qui nous accueillent ?

À mon avis, c’est tout cela, et plus encore : les rires et les délires qui naissent forcément, les émotions fortes au détour d’une conversation avec un lecteur ou un auteur, l’oubli, le temps de quatre jours, du quotidien, qui devient un monde lointain…

Après quelques mois difficiles à plusieurs titres, j’attendais cette respiration avec impatience et je n’ai pas été déçue. Il y avait cette année, encore plus que d’habitude, de la magie, un pétillement, un ingrédient qui a rendu ces Imaginales 2011 encore plus extraordinaires que jamais.

Alors, pour tous ces moments de bonheur, je tiens à remercier du fond du cœur les organisateurs de cet événement, en particulier Stéphanie Nicot et Bernard Visse, tous les intervenants, les libraires, Daniel pour sa générosité perpétuelle… Les auteurs, amis, grâce à qui le monde devient plus vaste.

Et tous les lecteurs qui sont passés me voir, qui m’ont touché, m’ont fait rire, m’ont mis la larme à l’œil. C’est cette passion qui nous fait avancer, sans elle, je ne serais rien.

Alors merci et j’espère, à l’année prochaine…

3 commentaires

  1. Nathan said,

    Waah ! Ca fait envie ! : )

  2. zek said,

    Bonjour

    C’est vrai que ce festival est magique, la proximité entre les auteurs et nous lecteur permet d’avoir de vrai échange et de découvrir des livres que nous n’aurions peut être pas remarqués dans une librairie. Je pense que les souvenirs de ces moments passez à Épinal resteront à jamais graver dans mon esprit et je conseil ce festival à tous les amoureux de lecture!!!!

    Merci a vous Carina d’être aussi accessible et de nous écrire de si belles histoires car Doregon 2 est tout simplement sublime.

    Vivement l’année prochaine que l’on puisse enfin découvrir vos projet secret 🙂 !!!!!!!

  3. lucie99 said,

    Bonjour, j’aurai tellement aimé venir mais je ne peux pas. J’espère qu’un jour, j’aurai la chance de vous rencontrez, car j’ai tellement hâte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :