Emotions…

04/06/2014 at 12:20 (Chez moi, Grand prix du jeune lecteur de Casablanca, Imaginales, Les Sentinelles du Futur)

Cette fin d’année a été riche en émotions.

Il y a eu bien évidemment les Imaginales, qui, comme toujours, offrent aux auteurs et aux lecteurs des littératures de l’Imaginaire, une planète bien à eux, légèrement hors de notre galaxie. Une parenthèse enchantée de quatre jours où n’existent que ces échanges, ces rêves, ces histoires à partager. C’est toujours aussi intense, toujours aussi porteur d’énergie et de bonne humeur.

Ces Imaginales, on les attend tous les ans et quand elles arrivent, elles se terminent trop vite. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de vous y rendre, je vous conseille fortement de vous réserver un week-end à Epinal juste le temps de vivre ces instants incroyables.

À peine rentrée d’Epinal, j’ai refait ma valise pour m’envoler à Casablanca, au Maroc. Les sentinelles du futur était en effet lauréat du Grand prix du jeune lecteur de Casablanca. Une belle surprise, puisque j’ignorais que j’avais des lecteurs là-bas. Donc cette fois, j’ai décollé pour l’Afrique.

C’est fou, parce qu’en tant qu’auteur, j’ai déjà reçu des prix, et j’ai rencontré de nombreux élèves dans des dizaines d’établissements scolaires, alors je ne m’attendais pas à vivre toutes ces émotions. À peine sortie de l’aéroport, jusqu’à l’embarquement du retour, j’ai été portée par un accueil et une chaleur humaine qui m’ont bouleversé.

Dans chaque classe dans laquelle je me suis rendue, chez chaque maman qui m’a prise en charge pour me conduire d’une école à l’autre, pour me faire visiter un peu Casa, pour m’accueillir chez elle, j’ai trouvé cette même simplicité, cette même chaleur, cette même façon de connecter comme si nous nous connaissions depuis toujours.

photo 1

photo 2

 

Et les lecteurs… Quel enthousiasme, quelle bonne humeur ! Un tourbillon de questions, de rires, de curiosité… Chaque rencontre s’est déroulée ainsi. Pas de temps mort, pas le temps de souffler, mais portée par une telle énergie, je ne me suis rendue compte de mon épuisement qu’une fois chez moi, à mon retour.

10307383_10152170219983963_4005994364097625767_n

10428054_10152170219503963_3880300087027223951_n

10365808_10152170221758963_8214592586404456201_n

10415729_10152170222433963_4970185997475191872_n

 

Alors je veux remercier tous les élèves que j’ai croisés, les membres du jury qui ont voté pour mon livre, les mamans organisatrices de la Peep pour leur investissement et leur gentillesse. Encore une fois, et d’une manière différente, j’ai vécu une parenthèse enchantée dont je me souviendrai longtemps…

 

2 commentaires

  1. Selmy said,

    Ce fut également de magnifiques moments en votre compagnie!🙂

  2. ines said,

    Bonjour Carina j’ai été très contente de vois voir🙂 votre livre était super cool
    (du jury de Casa)🙂🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :