Pensées en vrac sur le salon du livre de Montreuil et les circonstances qui l’entourent cette année…

02/12/2015 at 15:12 (Chez moi, La Symphonie des Abysses, Montreuil, Uncategorized)

Oui, je sais c’est un titre à rallonge, mais au moins, il exprime bien le contenu de cet article.

Je ne pensais pas avoir quelque chose à dire en particulier sur le sujet, mais les mots tournent dans ma tête depuis ce matin, alors que je m’apprête à me rendre à la soirée d’inauguration ce soir, et donc, j’ai décidé de les coucher ici.

Comme le dit le titre, ce sont des pensées en vrac, je dis les choses comme elles me viennent, j’espère que ce ne sera pas trop confus.

Cette année, le salon de Montreuil se déroule dans un contexte très particulier. Trois semaines après les terribles attentats qui ont endeuillé Paris et la France, on est encore dans la psychose sécuritaire, et c’est normal, d’une certaine façon. Du coup, des auteurs annulent leur venue, et même des éditeurs ! Je ne me permettrais pas de les juger. Chacun vit et ressent les choses à sa manière.

Quant à moi, au contraire, ce contexte ne me ferait manquer le salon pour rien au monde.

Déjà, parce que j’adore cet événement. C’est vraiment une fête du livre, une occasion particulière de rencontrer les lecteurs, les éditeurs et les copains auteurs, dans une ambiance surchauffée, un îlot de littérature loin du reste du monde pendant quelques jours.
Quand j’étais journaliste en presse jeunesse, mes collègues s’y rendaient et me disaient : « pourquoi tu ne viens pas, allez, c’est un chouette salon » et je trouvais toujours des excuses pour ne pas m’y rendre, parce que je m’étais fixé un objectif, une sorte de défi : aller à ce salon en tant qu’auteur publié et invité. C’était une montagne à gravir, avec un sommet où planter mon drapeau. Et j’ai gravi cette montagne, j’ai planté mon modeste drapeau quand j’y suis allée la première fois en 2008 en tant qu’auteur de l’Atalante. Une victoire ! Tout un symbole ! Et ce symbole continue à être essentiel à mes yeux. Être auteur, c’est un vrai parcours. On pense souvent que c’est super glamour, mais la plupart du temps, ça ne l’est pas. C’est difficile. La concurrence est rude, on est payé des cacahuètes, on galère pour payer ses factures, on doute de soi en permanence. Mais être à un salon comme celui-là nous rappelle pourquoi on le fait : l’émulation, les sourires de nos lecteurs, leurs mots encourageants, gentils… Ô oui, chers lecteurs, je crois que nous n’imaginez pas à quel point on a besoin de vous, pas seulement pour lire nos livres, mais aussi pour nous rappeler qu’on a raison de s’accrocher, que ces mots et ces sourires valent tout l’or du monde. On en ressort gonflé à bloc, prêt à gravir d’autres montagnes.

Ensuite, parce que justement, c’est cette année ou jamais qu’il faut se battre contre l’ignorance et l’obscurantisme. C’est cette année qu’il faut montrer que l’on résiste, qu’on continuera à écrire et à lire les histoires qui nous plaisent, qui parlent de tous les sujets qui nous concernent, même les plus brûlants. C’est cette année qu’il faut continuer à faire rêver, à offrir des voyages qui révèlent que l’on peut se battre, gagner, même si c’est au cours d’une aventure dans un monde imaginaire. Une jeune blogueuse a eu besoin de parler des attentats du 13 novembre en mentionnant La symphonie des abysses, ce qui m’a beaucoup touché. (Vous trouverez le lien ici : http://lemondelaure.blogspot.fr/2015/11/un-livre-pour-paris.html). Et elle a raison, j’ai écrit ce livre pour parler de liberté, de choix, d’affirmation de soi, de différence, de respect de l’autre, tous ces mots, ces concepts qui reviennent tellement depuis quelques semaines. J’ai écrit ce livre comme une ode à l’humanité dans ce qu’elle peut avoir de plus beau, de plus passionnant par sa diversité. Ces valeurs là, je ne les défends pas juste pour que ça fasse une jolie histoire, je les défends au quotidien, dans chaque ligne de mes romans, même si ce n’est pas toujours aussi évident. Et cette semaine, en allant dédicacer mes histoires, en retrouvant mes lecteurs, je vais continuer à défendre ces valeurs.

Donc je vous dis à très vite, mes chers lecteurs, j’ai hâte de vous retrouver derrière mes piles de livres ou au détour d’une allée. ❤

1560567_643474829048392_1837666279_n

 

ROZENFELD-ABYSSES3 - copie

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Fin d’une année bien intense !

19/06/2015 at 15:56 (Chez moi, La quête des pierres de Luet, La Symphonie des Abysses, Les Sentinelles du Futur, The Secret Fire)

Oups ! Encore une fois, je n’ai pas vu le temps passer et je n’ai pas mis mon blog à jour depuis un moment. Je mets mon absence sur le dos des nombreux déplacements qui ont continué jusqu’à la mi-juin.

En effet, entre fin février et mi-juin, j’ai cumulé plus de 35 jours de rencontres scolaires. Pour vous donner une idée, voici un peu mon parcours de ces derniers mois : je suis allée à Sucé-sur-Erdre, à Révigny-sur-Ornain, à Rezé, à Rennes, à Vern-sur-Seiche, à Garches, à Faverges, à Annecy, à Saint-Julien-en-Genevois, à Groisy, Saint-Pierre-en-Faucigny, à Mézieux, en Suisse à Bern et sa région pendant deux jours, au Mans et sa région pendant deux jours, à Montgeron, à Novalaise, à Aix-les Bains, à Caen, à Bayeux, Meaux, La Varenne-Saint-Hilaire, Noisy-le-Grand, Lons-le Saunier, Saint-Claude, Champagne-Mouton, Champagnole, Morez, La Ferté-Bernard, Dompierre-sur-Mer, Breuil-le-Vert, Lille, Villeneuve d’Asq, Toulouse, Pibrac, Rennes (encore) et Paris x2.

Durant une journée, il y a souvent plusieurs rencontres (jusqu’à 4 !), ajoutez à cela les allers et retours en train, en avion en RER… Vous pouvez imaginer mon état de fatigue après un tel périple ! Mais ça y est, je suis arrivée au bout et si je dois en faire un bilan, je peux vous dire que j’ai passé de très belles journées. Les rencontres étaient super, les élèves intéressés (voire passionnés), curieux, vifs… Je ne me suis pas ennuyée une minute. J’ai encore en tête des moments inoubliables, de belles surprises et réalisations de la part des classes (des dessins, des maquettes, des textes, des fleurs, de la confiture de mots, des lettres, des bandes annonces, des films, des book trailers…).

Une année comme celle-là est magique. Certes je n’écris pas, mais je sors de chez moi, je vois du monde, je rencontre mes lecteurs, je me mets à leur disposition et c’est vraiment du bonheur.

En plus Les Sentinelles du Futur a reçu, au total, 3 prix : Le grand prix du jeune lecteur de Casablanca, le Prix Alterre Ado et le prix ARDEP île-de-France. Une belle moisson, parsemée d’émotions très fortes.

J’ai également fait plusieurs salons : Mouans-le-Sarthoux, Scientilivre, Montreuil, Sèvres, Porte de Versailles et Les Imaginales, Saint-Maur-en-Poche.

Mais je suis heureuse aussi de voir que cette aventure touche à sa fin car… je dois écrire ! Et oui, j’ai quand même plusieurs projets d’écriture sous le coude et ils ont tous pris du retard en raison de mon emploi du temps chargé.

Mes deux urgences actuelles : terminer le tome 3 de La quête des pierres de Luet, et le tome 2 de The Secret Fire.

Ensuite, je pourrai me mettre au travail sur des histoires qui tournicotent dans ma tête depuis un moment, qui sont entamées pour certaines, mais que je n’ai pas pu avancer faute de temps. Il y en a pour Syros, pour l’Atalante et pour de nouveaux éditeurs avec qui je vais peut-être travailler pour la première fois. Mais chut, vous me connaissez, je ne dévoile rien tant que rien n’est assez officiel ou avancé pour que j’ai quelque chose de concret à dire.

Côté concret, justement, il y a trois sorties prochaines qui le sont : The Secret Fire en anglais, qui sort le 10 septembre (en Angleterre), Le feu secret (la traduction de The Secret Fire en français) en novembre, ainsi que le tome 3 de La quête des pierres de Luet en novembre. Cela va faire encore fois un Montreuil chargé, mais ça va être génial !

Sinon, durant mon année prochaine, en dehors de quelques apparitions à des salons et éventuellement des rencontres scolaires, je vais surtout écrire. Sans compter les deux urgences actuelles, j’ai quand même six (oui SIX rien que ça !) projets de livres à concrétiser. Différents univers, pour différentes tranches d’âges, des projets vraiment passionnants, que j’ai hâte de partager avec vous.

Mon été va être studieux, puisque je compte me reposer, certes, mais aussi avancer un maximum pour rattraper mon retard d’écriture. Je vais donc disparaître du blog comme tous les étés pour savourer les beaux jours, me ressourcer, et écrire, écrire, écrire.

Je vous retrouve comme d’habitude à la rentrée avec plein de nouvelles, et de rendez-vous.

En attendant je veux remercier tous les profs(-doc et les autres) que j’ai croisés cette année, qui ont organisé avec les classes les rencontres scolaires. Vous avez franchement assuré, la qualité de ces rencontres était exceptionnelle. Je veux remercier aussi les élèves qui m’ont accueillie avec enthousiasme. Les comités de sélection et les organisateurs de tous les prix, pour avoir aimé Les Sentinelles du Futur et l’avoir fait connaître aux milliers de collégiens qui l’ont lu et aimé (ou pas !). Idem pour La symphonie des abysses. Grâce à vous tous, les livres jeunesse français vivent et c’est important pour nous, auteurs.

Je veux remercier les organisateurs des salons, qui nous font vivre à chaque fois des moments uniques et intenses.

Et enfin, je veux vous remercier vous, mes lecteurs, d’être toujours là, de vous passionner, vous enthousiasmer, de faire voyager nos livres dans vos maisons, vos blogs, vos esprits.
Je souhaite la meilleure réussite possible à ceux qui passent examens et concours et surtout, à tous, un bel été.

Je vous embrasse,

Carina

Permalien Un commentaire

Zoom sur… La trilogie Doregon

09/05/2015 at 16:10 (Doregon, La Symphonie des Abysses, Phænix, Uncategorized, Zoom sur…)

Non je n’ai pas laissé tomber cette rubrique, mais je n’ai pas eu le temps de m’en occuper ces dernière semaines. Mais la voici de retour !

Cette fois, je vais parler de Doregon, une trilogie parue chez l’Atalante. C’est certainement une de mes sagas les moins connues. C’est d’autant plus une bonne raison d’en parler ! 🙂
Alors, comment est-elle née ? Ça va paraître certainement étrange, mais tout a commencé avec un rêve. Une sieste et deux personnages qui apparaissent dans mes songes. Lui, il est libraire et elle, est amoureuse du libraire et le connait très bien. Sauf que lui ne la connait pas du tout. Quand je me suis réveillée, je me suis posé plein de questions à propos de ce rêve : comment elle, pouvait connaître aussi bien cet homme, et même l’aimer autant, alors que pour lui, elle n’était qu’une étrangère ? Il fallait que je trouve les réponses, que je leur invente une histoire qui donnerait un sens à cette scène.

Alors, j’ai imaginé cette histoire et ça a donné Doregon. Le rêve dont je parle est écrit au début du roman, dans les premiers chapitres. Il est le point de départ de cette trilogie, à cheval entre la SF et la fantasy.

Elle, c’est Mia. Elle est étudiante aux Beaux Arts et aime peindre.

Lui, c’est Josh. Il est étudiant en Lettres et pour gagner sa vie, il travaille dans la librairie qui se trouve au pied de son immeuble.

Mia peint un monde qu’elle pense imaginer et qu’elle nomme Doregon. Jusqu’au jour où elle hérite du pouvoir d’entrer dans ses peintures. Elle découvre alors que Doregon existe, et qu’elle est liée à cet univers très particulier. Car Doregon est en fait un « sas » d’entrée vers une multitude d’autres mondes. En effet, dans un couloir abrité dans un château, se trouve une infinité de tableaux qui ne sont que des portes vers d’autres univers divers et variés. Et ce couloir est un enjeu important.

C’est ainsi que Mia et Josh affrontent Moone et sa noirceur, sa volonté de contrôler et de détruire. Pour cela, ils doivent trouver la solution dans les mondes qui se cachent en Doregon. Leur amour, leur volonté, va les aider à surmonter toutes les épreuves qui vont surgir de partout. L’ombre menace la lumière et le couloir de Doregon.

Le premier tome « Les portes de Doregon » est paru en 2010. Il fait découvrir aux lecteurs et à Mia et Josh ce qu’est Doregon. Comment il s’ouvre sur tellement de mondes et comment il permet également de jouer avec les lignes du temps. Il met en place les bases de l’univers et les relations entre les personnages.

couvdoregon2En voici le résumé et la couverture réalisée, comme les autres, par Benjamin Carré.

Le tome 2 est sorti en 2011. Là, Mia a joué avec le temps et l’histoire se réécrit, mais différemment. Quelles sont les conséquences d’un tel acte ? Car tout a un prix et changer le passé peut coûter cher… « La guerre de l’ombre » bascule vers quelque chose de plus sombre… La lumière commence à disparaître, Mia doit trouver la solution pour la faire revenir et sauver ceux qu’elle aime…

Guerre de l'OmbreEnfin, le tome 3 « Les cracheurs de lumière« , est sorti en 2012. Il conclut la trilogie et amène à la dernière bataille que Mia et Josh devront mener pour sauver Doregon ainsi que tous les autres mondes.

Cracheurs maquetteFranchement, j’ai adoré me promener en Doregon. C’était comme si moi aussi j’avais eu le pouvoir d’entrer dans des tableaux et de les visiter. C’est un univers quasiment infini, et qui est génial à explorer. Les lymbiotes, ces lynx télépathiques que l’on voit sur les couvertures du tome 1 et 2, sont des créatures que j’aimerais croiser un jour, alors je les ai imaginés.

À l’époque où il est sorti, il a été classé en jeunesse, mais en réalité c’est une trilogie qui s’inscrit clairement en Young Adult. Les héros ont la vingtaine, les problématiques sont complexes, l’univers, où des mondes s’imbriquent les uns dans les autres, est un des moins linéaires que j’ai imaginés. D’ailleurs, l’Atalante a depuis créé une collection YA et il a été décidé que, si un jour on réimprimait la trilogie, on la ferait reparaître en YA sans l’ombre d’un doute.

J’aime explorer toutes les formes d’art. Dans Phænix et La symphonie des abysses, j’ai beaucoup parlé de musique. Dans Doregon je parle de peinture. Je ne suis pas une spécialiste, mais j’ai pris plaisir à imaginer ce qui arriverait si je savais peindre et si je pouvais entrer dans mes œuvres. Je pense que cette idée m’est venue de deux sources : la première, c’est l’œuvre de Moussorgski « Tableaux d’une exposition » dont j’avais vu l’orchestration symphonique de Ravel quand j’étais jeune, mise en scène avec la musique et des comédiens. Ensuite, c’est Le cycle des Princes d’Ambre de Roger Zezlany, où les princes possèdent un jeu de carte qui représente leurs frères et sœurs et leur permet de rentrer en contact avec eux. Ces éléments, une fois absorbés, m’ont donné envie de donner vie à la peinture, à des tableaux. Rajoutons à cela mon rêve, et cela a donné une trilogie entière.

Parfois, je me prends à me demander si je n’ai pas envie de retourner en Doregon. Mais je n’ai pas encore de bonne idée pour faire revenir Mia et Josh pour de nouvelles aventures… Un jour, peut-être ?

En tout cas, je vous invite, si ce n’est déjà fait, à partir visiter Doregon. Je peux vous assurer que le dépaysement sera total ! 🙂

Permalien Un commentaire

Le temps file, les mois défilent, une nouvelle année se profile…

17/12/2014 at 22:42 (La Quête des Livres-Monde, La quête des pierres de Luet, La Symphonie des Abysses, Les Sentinelles du Futur, The Secret Fire)

2014 arrive à son terme… Déjà…

J’ai du mal à croire que cela fait déjà un an que j’ai écrit le bilan de 2013 dans lequel j’annonçais la sortie prochaine de La symphonie des abysses, alors que la duologie est à présent complète et achevée.

Et comme tous les ans, c’est l’heure du bilan.

Que s’est-il passé pendant ces douze derniers mois ?

Eh bien justement, il y a eu La symphonie des abysses, le livre 1 en février et le livre 2 en novembre… Une saga complète bouclée en moins d’un an, un voyage pour moi aussi, qui m’a transportée pendant plusieurs mois sur l’Anneau… Ses personnages m’ont hantée jusqu’à ce qu’ils arrivent au bout de leur aventure. Et quelle aventure ! De magnifiques retours de votre part, deux sélections à des prix importants… Je suis heureuse d’avoir pu donner vie à cet univers si particulier.

1560567_643474829048392_1837666279_n  ROZENFELD-ABYSSES3 - copie

2014 a vu aussi le retour de Zec, Eden et Louis avec le premier tome de La quête des pierres de Luet, en mai dernier. Un vrai bonheur que de renouer avec ces trois-là et tous les autres aussi ! C’était comme retrouver de vieux amis, et découvrir ce qu’ils étaient devenus après tout ce temps. Cette nouvelle saga est également une sacrée aventure, pour eux comme pour moi ! L’occasion d’inventer une planète entière, de m’amuser à « maltraiter » mes personnages, d’imaginer de nouveaux mystères et, je l’espère arriver à vous surprendre, même après tous les rebondissements de La quête des Livres-Monde !

4fc31bdd8c84b53671a47ef7c4c3d057

En 2014 est également parue une nouvelle de ma plume, La boîte à musique, que l’ont peut trouver dans l’anthologie des Imaginales, Bardes et Sirènes.

antho2014-bardesetsirenessmall

On peut donc dire que ce fut une année riche en écriture !

Et en rencontres aussi. Toutes celles que j’ai pu faire en salons, vous, mes lecteurs qui êtes venus me voir si nombreux ! Il y a eu aussi ce magnifique voyage au Maroc, pour la remise du Prix du jeune lecteur de Casablanca, remporté par Les sentinelles du Futur. Une mosaïque de merveilleux souvenirs qui me réchauffent le cœur à chaque fois que j’y pense.

D’autres furent plus professionnelles : de nouveaux éditeurs, pour d’éventuels nouveaux projets. Ça aussi c’est magique ! Ce sont comme de nouvelles clefs capable d’ouvrir ces mondes qui me hantent et qui ne demandent qu’à être visités.

Il y a eu aussi de belles lectures, des éclats de rire, de nouvelles amitiés…

Il y a eu aussi des moments de doutes, de lassitude, de perte de motivation. Mais grâce à vous, à vos mots, vos pensées, vos encouragements… Grâce à l’énergie que vous m’avez offerte, je suis repartie de plus belle !

Alors, si c’est l’heure du bilan, c’est l’heure aussi de faire le point sur les projets à venir !

Que nous réserve 2015 ?

Je n’ai hélas pas de boule de cristal, mais voici ce que je peux déjà vous en dire…

En février, le 19, précisément, vous pourrez découvrir le tome 2 de La quête des pierres de Luet, la pierre de Majilpuûr. Zec, Eden, Louis et leurs compagnons de voyage embarquent à bord d’un voilier pour se rendre sur l’île de Majilpuûr, qui se trouve au milieu de l’océan du même nom, où est probablement cachée une autre pierre de Luet… Evidemment, ce nouveau voyage ne va pas se faire sans mal et sans surprises !

3d6538b6c30a4035730a892b85e4c48b

Le tome 3 est aussi prévu pour 2015, cette fois nous partirons à la recherche de la pierre de Goth, mais je n’ai aucune date de sortie à vous annoncer pour l’instant. Je suis en train de l’écrire, et la couverture est commandée à Benjamin Carré… Affaire à suivre !

En 2015 également, vous pourrez découvrir le premier tome de la saga que CJ Daugherty et moi avons écrit : The Secret Fire ! Yeah ! Pas de nouvelles d’une traduction française pour l’instant, mais le livre sortira en anglais, chez Atom Books le 3 septembre 2015. On a déjà un éditeur Allemand, Polonais, Brésilien et Portugais… La France devrait suivre ! J’avoue que j’ai très hâte de voir ce nouveau bébé arriver. C’est ma première aventure internationale et c’est très excitant.

Pour l’instant, je n’ai rien de plus à vous annoncer pour 2015 (enfin, ça fait déjà pas mal, non ? 😉 ).

Je vous avais déjà dit que Les sentinelles du Futur était sélectionné à un très grand nombre de prix pour cette année scolaire (on en est à arrivé à une quinzaine, là ! O.O) et qui dit sélections, dit déplacements pour rencontrer les lecteurs qui participent à tous ces prix. Donc, je vais me retrouver énormément sur les routes, plus exactement dans des trains, et devant des classes à parler du livre, et à répondre à des questions. Ce sont autant de journées pendant lesquelles je ne vais pas écrire.

Avec tout ça, je ne sais pas à quel rythme je serai en mesure de me remettre devant mon ordinateur et d’avancer dans mes histoires. Ma priorité est de terminer la trilogie de La quête des pierres de Luet.
CJ et moi allons aussi commencer, en 2015, l’écriture du tome 2 de The Secret Fire.
J’ai également un Soon, chez Syros, à écrire…

Cela devrait déjà m’occuper pour quelques mois ! S’il me reste du temps, j’ai en stock une nouvelle aventure YA dans un genre encore très différent de tout ce que j’ai fait, un livre de SF pour l’Atalante, une saga jeunesse (8/12 ans) sous le coude. Mais pour l’instant, je les laisse dans un coin de ma tête… Chaque chose en son temps.

Voilà pour ce (long) petit bilan et ces nouveaux projets à venir.

En attendant, les fêtes approchent, alors je vous souhaite de très beaux moments en famille, au chaud. Je vous souhaite aussi des piles de livres sous le sapin, du repos et de terminer l’année en beauté !

On se retrouve en 2015 pour de nouvelles aventures ! 😎

Permalien 3 commentaires

La couverture du Livre II de La symphonie des abysses

06/11/2014 at 17:51 (La Symphonie des Abysses)

La voici la voilà !

Réalisée par Alejandro Colucci, comme celle du Livre I, on change de côté du Mur et de teintes de ciel. N’est-elle pas magnifique ? 🙂

Rendez-vous le 20 novembre pour découvrir l’histoire…

ROZENFELD-ABYSSES3 - copieEt juste la première de couverture :

10351103_739474379466652_8312386589060834417_n

Permalien 5 commentaires

Petit bilan du mois d’octobre

24/10/2014 at 13:15 (Chez moi, La quête des pierres de Luet, La Symphonie des Abysses, Montreuil)

Il n’est pas encore terminé, ce 10e mois de l’année, mais presque ! Et il s’en est passé, des choses !

Tout d’abord, j’ai retrouvé le chemin des salons. J’aime aller à la rencontre de mes lecteurs, cela me remet en contact avec la réalité. Être auteur, c’est surtout parler à son écran toute la journée, alors sortir de cette petite lucarne éclairée fait le plus grand bien de temps en temps. Il y a eu Mouans-Sarthoux – qui est énorme ! Je ne m’attendais pas à un salon aussi grand – et surtout Scientilivre, à côté de Toulouse. C’est la deuxième fois que j’y vais et ça chaque fois, j’en reviens enchantée. Deux jours de rencontres scolaires précèdent le salon en lui-même et ces rencontres sont toujours très bien préparées – ce qui n’est hélas pas toujours le cas. Les élèves ont lu les livres, préparent des questions, sont motivés pour me les poser… Le temps passé avec eux file à toute vitesse ! Cette fois, j’ai rencontré des classes de primaires pour À la poursuite des Humutes et des classes de 4e pour principalement Les clefs de Babel et La quête des Livres-Monde.

Puis, le week-end venu, direction le salon pendant deux jours. Je retrouve des lecteurs croisés dans les classes qui viennent me faire signer leurs livres, je discute avec eux, avec les parents aussi… C’est de ça que je parle, quand je dis avoir besoin de cette connexion. C’est le fait de rencontrer mes lecteurs, ceux qui me connaissent et ceux qui ont envie de découvrir mes mondes. Cela me remet en phase avec mes propres histoires, qui redeviennent des univers vivants. Donc je suis rentrée de Scientilivre réellement épuisée, mais heureuse ! 🙂

Il y a l’écriture également, qui avance. J’ai eu une période de blocage total. Une perte de motivation. Eh oui… Nous ne sommes pas des machines et parfois, on perd de vue l’objectif, le sens que l’on donne à notre passion et notre travail. Pourquoi écrire ? Pour qui ? Est-ce que je dois continuer ? À quoi bon ? Ce n’est pas une perte d’inspiration, mais bel et bien de motivation, d’envie, de raison de continuer. Et j’ai reçu beaucoup de soutien, de votre part, vous lecteurs, mais aussi de mes amis, de ma famille. Des petits problèmes se sont réglés, il y a eu les salons qui m’ont reconnectés et regonflés… Tout cela m’a fait redémarrer. Du coup, le tome 2 de La quête des pierres de Luet approche de son terme. Encore 10/15 jours de travail et ce sera terminé. J’enchaînerai ensuite directement sur l’écriture du tome 3.

En même temps, je m’accorde parfois un petit détour par une autre histoire, qui me trotte dans la tête depuis plus d’un an et demi. Ça fait long, un an et demi, et je mourais d’envie de l’écrire, alors j’ai décidé de m’y mettre, bien que j’écrive autre chose en même temps, sinon je savais que je ne commencerais jamais. Je renoue avec mes premières amours : une tranche d’âge moins élevée (8-12 ans) et des dragons qui viennent se mêler de la vie des gens. Je me régale. J’adore les dragons, en fait. Aucune date de sortie, aucun éditeur encore pour ce premier tome que j’écris à mon rythme, comme un dessert bien doux après un plat de résistance costaud qui se passe sur Chébérith ! On verra quand je le terminerai et qui sera intéressé par cette histoire.

J’ai aussi un nouveau Soon de programmé. Début 2015, je commencerai à l’écrire. J’ai l’histoire en tête, une belle histoire que j’ai hâte de commencer. Elle s’est construite en plusieurs étapes, mais je crois que je tiens la trame principale et que je vais pouvoir me lancer dans cette nouvelle aventure dès que la trilogie de La quête des pierres de Luet sera achevée. Mon directeur de collection, chez Soon, est emballé, et moi ravie de refaire équipe avec Denis, Sandrine et Stéphanie, de chez Syros, pour un nouveau projet.

Enfin, la date de sortie du Livre II de La symphonie des abysses approche. Dans moins d’un mois : le 13 novembre. J’ai vu la couverture et elle est magnifique. Ne vos inquiétez pas, vous aurez le droit de la découvrir très vite vous aussi ! Collection R vous prépare quelque chose à ce sujet.

Notre prochain rendez-vous, c’est Montreuil, qui approche aussi à grands pas ! Je commence à organiser mon emploi du temps là-bas entre mes différents éditeurs. Quand tout sera calé, je vous communiquerai mes horaires de dédicace.

Me voilà donc repartie sur les chapeaux de roue ! 🙂

J’ai hâte de vous retrouver en salon, ou dans les mondes que je vous concocte.

Belles lectures et à bientôt.

 

Permalien 2 commentaires

Salons, sorties, sélections, quelques nouvelles en « s »…

25/09/2014 at 16:19 (Imaginales, La quête des pierres de Luet, La Symphonie des Abysses, Les Incos, Les Sentinelles du Futur, Montreuil, Salons)

Bonjour bonjour !

Le temps passe trop vite, et nous touchons déjà à la fin du mois de septembre. J’ai l’impression que le dernier article que j’ai publié ici date de seulement quelques jours !

Il est donc temps de vous donner quelques nouvelles en commençant par des dates de salons où je serai présente.

– Le 5 octobre, je serai en signature au salon de Mouans Sartoux, près de Cannes dans le Sud de la France. Pour plus d’infos c’est par ici : http://www.lefestivaldulivre.fr/

– Les 18 et 19 octobre, rendez-vous du côté de Toulouse, à Labège pour le salon Scientilivre. Toutes les infos ici : http://scientilivre.com/

– Les 29 et 30 novembre au salon du livre jeunesse de Montreuil. Je vous donnerai les horaires et les stands de signature ultérieurement.

– Le 13 décembre, je serai à Sèvres pour les rencontres de l’imaginaire.

Voilà déjà pour la fin 2014. Je ferai un autre article pour parler de 2015 prochainement.

Quant aux sorties de livres, la prochaine actualité concerne La symphonie des abysses, dont le livre II sortira le 13 novembre prochain. Pour tous ceux qui seront à Montreuil, ce sera l’occasion de le découvrir quasiment à sa sortie ! Pas encore de couverture à vous faire découvrir, mais ça ne devrait tarder !

Quant aux sélections de prix, elles sont fort nombreuses pour cette année 2014/2015, c’est assez hallucinant !

Justement, La symphonie des abysses cumule 2 sélections à des prix vraiment prestigieux : Le prix Utopiales Européén jeunesse 2014 et le Prix Imaginales des lycéens 2015 (le PIL comme on l’appelle entre nous !). J’avais déjà reçu le prix Imaginales des collégiens en 2009 pour La quête des Livres-Monde et donc je suis super heureuse de me retrouvée nominée pour son grand frère !

Les sentinelles du futur battent tous les records : 11 nominations pour cette année scolaire… En voici la liste. Si vous participez à l’un d’entre eux, n’hésitez pas à me faire un coucou ici, sur ma page Facebook ou sur Twitter ! 🙂

Prix Ados Pierre Bottero 2015

Prix Ruralivres 2014-2015

Prix littéraire Roman & sac à dos 2014-2015

Prix littéraire alTerre Ado 2014-2015

Prix ado de la médiathèque de Liffré 2015

Prix des lecteurs 2015 du Mans et de la Sarthe

Prix T@page 2015

Prix Ados de la ville de Rennes 2015

Prix Littéraire des collégiens de Haute-Savoie 2014/2015

Prix des lycéens de Suisse Alémanique et du Tessin 2015

Prix des Incorruptibles 2014/2015 section 5e/4e

Comme vous le voyez, tout ceci annonce des mois à venir chargés, mais excitants ! En 2015, vous aurez aussi, en février, le second tome de La quête des pierre de Luet, j’ai un autre projet sous le coude avec l’Atalante et aussi avec Syros, pour la collection Soon. 2015 verra aussi la sortie de The Secret Fire (en Angleterre pour le moment).

Donc je pense que nous aurons de nombreuses occasions de nous croiser que ce soit en salon ou à travers les pages d’un prochain livre !

Et pour donner un peu de couleurs à cet article, voici l’illustration de la future couverture du tome 2 de La quête des pierres de Luet, réalisée par le talentueux Benjamin Carré… 🙂

pierres de Luet2b

Permalien 2 commentaires

C’est reparti !

18/08/2014 at 15:17 (La quête des pierres de Luet, La Symphonie des Abysses, The Secret Fire)

Ça y est, les vacances sont terminées… Trois semaines aux USA, c’était bien. Voir la famille, profiter de la mer et du beau temps, retrouver l’ambiance de New York… Mais voilà, je suis rentrée à Paris et les affaires reprennent !

C’est l’heure de rouvrir son fichier et de reprendre le fil d’un autre voyage, celui qui nous fait visiter Chébérith ! Le tome 2 de La quête des pierres de Luet m’attend depuis quelques semaines maintenant. La couverture est commandée à Benjamin Carré et j’ai hâte de découvrir ce qu’il va encore me faire de sublime suite aux indications que je lui ai données.

J’ai laissé Zec, Eden et Louis sur un voilier, sur l’océan de Majilpuûr, il va falloir songer à faire avancer le bateau quand même.

Ce tome 2 doit sortir début 2015. Je n’ai pas la date exacte mais ce sera en février au plus tard.

Pendant que j’étais de l’autre côté de l’Atlantique, ça a bougé du côté du Royaume-Uni. En effet, le roman écrit à deux cerveaux, et quatre mains, avec CJ Daugherty, a été annoncé officiellement sur le site de notre éditeur anglais : Atom Books. En quelques heures, cette annonce a déjà fait un sacré buzz sur la toile, ça a été impressionnant !

J’ai donné les liens de l’annonce sur ma page Facebook, ainsi que celui concernant un article déjà paru sur le livre sur The Bestseller. J’avais promis d’en faire la traduction en français, et c’est fait.

Alors, ce fameux roman ?

Son titre : The Secret Fire (vous aviez peut-être vu passer The Thirteenth, mais on l’a changé pour cause de nombreux projets qui s’appelaient à peu près comme ça et qui vont sortir en même temps).

Sa date de sortie ? Pour l’instant, il n’est programmé qu’au Royaume-Uni, et il sortira donc là-bas en anglais, en septembre 2015. Je sais que ça demande un an de patience avant de pouvoir le découvrir, mais l’année va passer vite ! Et promis, maintenant que l’on peut en parler, on ne se gênera pas, Christi et moi ! 😉 Quant à une traduction française et une sortie ici, je n’ai aucune info à ce sujet pour l’instant.

Quant aux liens de l’annonce et l’article de The Bookseller, je vous les donne ici, suivis de leur traduction en français :

http://www.atombooks.net/atom-to-publish-joint-series-by-cj-daugherty-and-carina-rozenfeld/

Annonce de l’éditeur, Atom Books

Nous sommes très heureux de vous annoncer qu’Atom va publier une nouvelle série Young Adult écrite par CJ Daugherty et Carina Rozenfeld, qui commencera par « The Secret Fire », en septembre 2015.

 Vous connaissez peut-être déjà CJ Daugherty grâce à sa fantastique série Night School, mais si ce n’est pas le cas, cette aventure pleine d’action et d’aventures surnaturelles sera le meilleur moyen de découvrir à la fois Daugherty et l’auteure française reconnue Carina Rozenfeld.

 Intrigués ? Voici quelques mots sur la série…

 Sacha est un ado français de 17 ans et il ne peut pas mourir. Il peut se jeter depuis un toit, être poignardé, se faire tirer dessus, il survivra à tous les coups. Jusqu’au jour où l’histoire et certains ennemis décident qu’il doit mourir. Pire encore, sa mort entraînera quelque chose de terrible. Quelque chose de mortel. Et ce jour se rapproche…

 Taylor Montclair est une ado anglaise ordinaire, qui sort avec ses amis, et travaille dur pour réussir ses examens, jusqu’au jour où elle commence à faire jaillir des éclairs de son esprit. Elle est également la seule personne sur Terre qui peut sauver Sacha.

Il n’y a qu’un problème : les deux ne se sont jamais rencontrés. Ils vivent à des kilomètres l’un de l’autre et des forces obscures vont tout faire pour les maintenir éloignés.

 Ils ont huit semaines pour se trouver.

 Survivront-ils assez longtemps pour sauver le monde ?

 Vous pouvez retrouver CJ Daugherty et Carina Rozenfeld sur Twitter et n’oubliez pas de revenir sur cet espace dédié pour découvrir la couverture et plus encore !

Et le second lien :

http://www.thebookseller.com/news/daugherty-and-rozenfeld-co-write-ya-series.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Article de The Bookseller

 CJ Daugherty coécrit une série Young Adult.

 CJ Daugherty a fait équipe avec l’auteur Français Carina Rozenfeld pour écrire une nouvelle série Young Adult qui se déroule à Londres et Paris.

 La série, qui sera en deux tomes, est une aventure surnaturelle et sera publiée par Little, Brown Books for Young Readers. Le premier tome, The Secret Fire, sortira en librairies en septembre 2015, et sera suivi d’un second titre.

 Daugherty a expliqué qu’elle connaît Rozenfeld une journaliste et auteur de plusieurs romans publiés en France, parce qu’ils sont le même éditeur français, Robert Laffont.

 Elle nous a dit : « Je connais suffisamment le français pour avoir pu lire les livres de Carina et je savais qu’elle était un auteur de talent. Quand elle m’a dit que ses livres n’avaient jamais été traduits en anglais, je lui ai suggéré d’écrire un roman en anglais. Mais après en avoir parlé toutes les eux, on a décidé que ce serait bien plus amusant de l’écrire ensemble. »

 The Secret Fire raconte l’histoire de deux adolescents – un jeune homme Français Sacha Winters et une jeune fille Anglaise, Taylor Montclair. Les deux vivent à des centaines de kilomètres l’un de l’autre, mais il ont huit semaines pour se rencontrer et sauver le monde.

 Les deux auteurs ont eu l’idée de l’histoire ensemble. Daugherty nous a dit « Un samedi, il y a un peu plus d’un an, nous avons tracé les grandes lignes de l’histoire par email. Carina avait envie d’exploiter l’idée d’une ancienne malédiction ou prophétie presque oubliée de tous. Nous voulions toutes les deux parler de magie, mais j’ai pensé que le livre serait plus complexe et intéressant s’il s’agissait d’alchimistes, manipulant la démonologie plutôt que des sorcières basiques. À la fin de la journée, nous nous échangions des livres du 18e siècle depuis la base de données du projet Gutenberg et des extraits de Nostradamus. »

 Daugherty a écrit ses chapitres en anglais et Rozenfeld a écrit les siens en français avant de les traduire en anglais.

 Karen Ball, éditrice chez Atom et LBYR (Little, Brown for Young Readers), qui a acquis les droits pour le Royaume-Uni et le Commonwealth pour les deux livres après un accord avec Madeleine Milburn de l’Agence littéraire Madeleine Milburn, nous a confié que le premier chapitre l’avait impressionnée.

 « Je savais déjà que CJ Daugherty était une talentueuse auteure de Young Adult, pleine de puissance dramatique, mais rien ne m’avait préparé aux nouveaux sommets qu’elle atteindrait dans ce partenariat. », nous a-t-elle confié. « Je suis une grande fan des collaborations créatives et je suis ravie et intriguée par la façon dont Carina et Christi ont travaillé avec tant de réussite, sur ce nouveau et excitant projet. »

 La série sera publiée en Français, mais « l’affaire est encore en négociations » explique Daugherty. « Nous l’annoncerons bientôt, ainsi que d’autres accords internationaux très rapidement. »

 Daugherty prévoit également d’écrire une série de prequels sous la forme de novellas qui sortiront en même temps que la série, qui se passeront à Saint Wilfred, une université imaginée pour The Secret Fire située à Oxford, qui a été fondée par les alchimistes et qui est dirigé par des chasseurs de démons…

J’espère que ces petits articles vous mettent l’eau à la bouche !

Pour patienter, d’ici à septembre 2015, vous aurez de quoi faire passer le temps : le 13 novembre prochain, le tome 2 de La symphonie des abysses sort en librairie, puis vous pourrez découvrir les deux prochains tomes de La quête des pierres de Luet. Quant à Christi, elle est en train d’écrire le tome 5 de Night School !

J’espère que vous passez de bonnes vacances, profitez bien de ces quelques instants de pause et de repos.
Quant à moi, je me téléporte sur Chébérith !

À bientôt !

 

 

Permalien 5 commentaires

C’est terminé pour cette année !

11/06/2014 at 16:18 (La quête des pierres de Luet, La Symphonie des Abysses, Les Sentinelles du Futur, Salons)

Oui, vous me connaissez maintenant, je mesure les années au rythme des années scolaires. Hé oui, nous aussi on a notre rentrée littéraire, les salons qui reprennent à la rentrée et surtout, particulièrement dans le cas des auteurs jeunesse, les sélections aux prix et les visites auprès des élèves se font également à ce rythme-là. Du coup, pour moi, l’année est terminée.

Avec Casablanca, j’ai effectué mon dernier déplacement, puisque j’avais prévu de ne pas bouger au mois de juin.

Il me paraît donc approprié de faire le bilan de cette année, qui, une fois de plus, a été extraordinaire !

Les romans :

J’ai publié trois romans cette année :

Les sentinelles du Futur chez Syros en septembre 2013

La symphonie des abysses tome 1 chez Collection R en février 2014

La Quête des pierres de Luet tome 1, la pierre d’Etlal, en mai 2014.

Vous voyez comment j’arrive à faire plaisir à tous mes éditeurs ? 😉

Les sentinelles du futur est un « one shot » et en moins d’un an, il a déjà vécu une belle carrière : il a été sélectionné au Juke Box du salon de Montreuil, a reçu Le grand prix du jeune lecteur de Casablanca au Maroc et il est sélectionné, pour l’année prochaine, à une quantité impressionnante d’autres prix : Prix des Incorruptibles, Prix Ados de la ville de Rennes, Prix littéraire des collégiens de Haute Savoie, Prix des lycéens de Suisse Alémanique… Tout cela annonce une année chargée en déplacements, rencontres et émotions !

Quant aux deux autres romans, ce sont des premiers tomes qui appellent à des suites. Le second et dernier tome de La symphonie des abysses est prévu pour novembre 2014. Je suis en pleine écriture et je suis doucement en train de lever le voile de mystère qui entoure l’Anneau…

La Quête des pierres de Luet a marqué les retrouvailles des lecteurs avec le trio de La quête des Livres-Monde, et même si je n’ai pas encore de date précise pour le tome 2, je pense qu’il sortira début 2015.

Les projets :

Je n’en manque pas !

Evidemment, il y aura tous les déplacements qui se font dans le cadre du prix des Incos et les autres, qui vont freiner ma cadence d’écriture. Je le sais, puisque j’ai déjà vécu deux années d’Incorruptibles et c’est inévitable : je vais passer beaucoup de temps dans les trains et devant les classes et se seront autant de journées où je n’écrirai pas.

MAIS ! cela ne veut pas dire que je ne vais pas écrire du tout. Une fois mes deux sagas terminées (La symphonie et La quête), je vais me lancer dans deux projets qui me tiennent à cœur. Le premier est une histoire qui va s’adresser à mes lecteurs les plus jeunes. Une saga fantasy qui commencera à partir de 10 ans. Elle me trotte dans la tête depuis plus d’un an, mais je n’ai pas eu le temps de commencer à m’y plonger. Cette fois c’est ma priorité pour 2015. Evidemment, je n’en dis pas plus pour l’instant, car c’est un peu tôt, mais je compte bien tout vous dévoiler en temps et en heure.

Il y a deux mois, également, mon cerveau m’a soufflé une idée pour un nouveau roman YA, je pense. Celui-là aussi il me trotte dans la tête. Un univers complètement nouveau, des problématiques différentes, mais toujours mêlées à celles que j’aime traiter dans mes histoires. Il y aura de la guerre, de l’amour et du mystère. STOP ! Je n’en dis pas plus. 😀

Comme vous pouvez le voir, je pense que l’année prochaine sera dense en actualités, en rencontres, et en nouveautés !

Quant aux salons, je peux déjà vous annoncer que je serai dans la région de Toulouse en octobre, à Montreuil en décembre, à Paris en mars, à Epinal en mai… Et le calendrier va certainement s’étoffer.

Alors, restez connectés ! Vous pourrez me retrouver ici, sur ma page Facebook et sur Twitter, où j’avoue être assez bavarde.

D’ici là, je vous souhaite un bel été, une grande réussite à tous vos examens et concours et je vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles aventures ! 🙂

 

 

Permalien 3 commentaires

Plus que quelques jours…

02/02/2014 at 17:05 (La Quête des Livres-Monde, La quête des pierres de Luet, La Symphonie des Abysses)

Eh oui, j’en parle depuis des mois, mais ça y est, nous voilà déjà en février et dans quelques jours (le 13 exactement), La symphonie des abysses sort en librairies !

Il est vrai que j’ai peu dévoilé l’intrigue de cette nouvelle aventure. Je crois que je n’avais pas envie d’en dire trop, plutôt vous laisser découvrir dans quel genre d’univers vous alliez bientôt vous promener, et quels genres de personnages vous alliez rencontrer. Mais bientôt, vous allez pouvoir ouvrir la porte de l’atoll paradisiaque sur lequel se déroule l’histoire. Paradisiaque, vraiment ? Je vous laisse en juger…

Comme toujours, je suis allée explorer d’autres thèmes, d’autres lieux. Ne vous attendez ni à une romance comme Phænix, ni à de l’aventure pure, ni à de la SF, ni à du fantastique… Je navigue en eaux troubles. Je crée un monde qui pourrait être le nôtre, ou un autre, un passé alternatif, un futur possible, une autre planète qui ressemble à la Terre ? Peu importe. Ce sont les personnages qui font vivre cet espace-temps différent. Mais chut, je n’en dirai pas plus. Je vous laisse découvrir par vous-mêmes tout ce qui compose La symphonie des abysses.

1560567_643474829048392_1837666279_n

Le programme de 2014 ne s’arrête pas là ! Après cette parution ? Il faut regarder vers le beau mois de mai pour pouvoir tenir entre vos mains le premier tome des prochaines aventures de Zec, Eden et Louis, les héros de La Quête des Livres-Monde. Je sais que vous étiez nombreux à espérer que ces personnages que vous aimez tant reviennent pour une autre quête ! C’est chose faite ! Et je peux même vous dévoiler le titre de cette nouvelle saga : La quête des pierres de Luet. Le premier tome se concentrera sur la pierre d’Etlal. Des mots mystérieux, me direz-vous. Et je vous répondrai que si vous avez bien lu la Quête des Livres-Monde, vous devriez déjà savoir de quoi ça va parler… À peu près, en tout cas !

J’arrive au dernier tiers de la rédaction de ce livre et j’ai reçu la première composition de la couverture, toujours réalisée par Benjamin Carré et elle est sublime… Dès que je reçois la version définitive, je m’empresserai de la partager avec vous.

Viendra ensuite le temps d’attaquer le second tome de La symphonie des abysses, mais je n’y suis pas encore tout à fait. Ce mois-ci, CJ Daugherty et moi allons terminer le premier jet de notre livre commun. Ça y est, un peu moins d’un an après avoir eu cette folle idée d’écrire toutes les deux ensemble, nous arrivons à la fin de ce premier tome. Même moi j’ai du mal à réaliser que nous avons fait tout ce chemin et que j’ai écrit un livre en anglais ! Du coup, je pense que le moment où nous pourrons vous en dévoiler un peu plus approche aussi. Il reste encore quelques semaines cruciales à tenir, mais on approche du but !

Comme vous le voyez, j’ai toujours un emploi du temps bien chargé !

Je vais avoir aussi quelques dates de salons à partager avec vous, mais cela fera l’objet d’un prochain article. Je serai moins en vadrouille cette année, moins de dates de salon. C’est une volonté de me reposer et de me consacrer un peu à ma famille avant l’été.

Je vous retrouve donc très vite pour vous faire part de mon calendrier.

À bientôt ! 🙂

Permalien 4 commentaires

Next page »